Porsche 996 : La pire des Porsche 911 ?

Table des matières

Trois quarts Avant de Porsche 996 Turbo grise sur un parking

Genèse de la Porsche 996

La Porsche 996 marque une étape importante dans l’histoire de Porsche, symbolisant à la fois l’évolution de la technologie automobile et l’attachement de la marque à ses racines tout en embrassant le futur.
Elle a été présentée en 1997 en tant que modèle de l’année 1999. Elle a été produite jusqu’en 2004.

La production totale de la 996 s’élève à environ 175 000 exemplaires, faisant d’elle l’une des 911 les plus produites de l’histoire de Porsche. En comparaison, le modèle précédant, la 993, a été produite à moins de 70 000 exemplaires !

Contexte et Développement
La genèse de la 996 remonte au début des années 1990, à une époque où Porsche cherchait à moderniser sa gamme de voitures de sport tout en conservant l’ADN qui a fait sa renommée. Conçue pour succéder à la célèbre Porsche 993, la 996 représente un tournant significatif avec son design plus contemporain et ses innovations techniques.

Design et Innovation
Sur le plan technique, la 996 a été la première 911 à être équipée d’un moteur refroidi par eau, marquant ainsi une transition importante dans l’histoire de la marque. Cette innovation a permis d’améliorer les performances et l’efficacité du moteur tout en réduisant la consommation et en augmentant la fiabilité.

Impact et Héritage
Malgré certaines critiques initiales concernant son design et son moteur refroidi par eau, la 996 a rapidement gagné en popularité grâce à ses performances exceptionnelles et à son plaisir de conduite incomparable.

Aujourd’hui, elle est reconnue comme l’une des 911 les plus emblématiques de tous les temps.

3 Porsche 996 jaunes

Pourquoi la Porsche 996 est si critiquée ?

La Porsche 996, a fait l’objet de nombreuses critiques, principalement en raison de certains choix de conception et de changements technologiques par rapport à ses prédécesseurs.

Design :
La 996 a introduit un design radicalement différent par rapport aux précédentes générations de la 911. Les phares avant de type “œuf au plat” ont été controversés et ont été perçus comme une rupture avec le style traditionnel de la marque. Ces phares étaient considérés comme peu esthétiques et peu fidèles à l’essence de la 911.

Refroidissement par eau :
La transition de la refroidissement par air à un système de refroidissement par eau pour le moteur de la 996 a été une autre source de critiques. Les puristes de la marque considéraient le refroidissement par air comme une caractéristique emblématique et distinctive de la 911, et le passage au refroidissement par eau a été perçu comme un éloignement des racines historiques de la voiture.

Fiabilité :
Beaucoup de propriétaires de Porsche 996 ont signalé des problèmes de fiabilité, notamment des soucis liés aux IMS (Intermediate Shaft Bearing), des roulements intermédiaires qui pouvaient causer des problèmes de lubrification et de distribution. Bien que tous les modèles n’aient pas été affectés, ces problèmes ont entaché la réputation de fiabilité de la 996 et ont contribué à son image négative.

Perte d’exclusivité :
La disponibilité plus répandue et la hausse des prix des modèles d’occasion ont conduit à une perception de perte d’exclusivité pour la 996. Certains amateurs ont estimé que l’augmentation du nombre de voitures sur le marché avait dilué l’image de prestige associée à la marque, réduisant ainsi son attrait pour les passionnés de voitures de sport haut de gamme.

Malgré ses imperfections perçues, la 996 continue d’être appréciée par de nombreux amateurs pour ses performances exceptionnelles, son plaisir de conduite et son héritage dans la lignée légendaire des 911.

Avant de Porsche 996 Turbo grise sur un parking

Quid de son chassis ?

Le châssis de la Porsche 996 a été salué pour sa qualité et sa tenue de route exceptionnelle, comparable, voire supérieure, à celle des autres modèles de la lignée des 911.

Les ingénieurs de Porsche ont réussi à maintenir les standards élevés de qualité et de performance associés à la marque, ce qui a permis à la 996 de rester fidèle à l’héritage de la lignée des 911 en termes de dynamisme et de maniabilité.

Motorisations des Porsche 996

Les 996 étaient disponibles avec plusieurs motorisations, offrant aux acheteurs une gamme de performances et d’options de conduite adaptées à leurs préférences. Voici un aperçu des différentes motorisations proposées pour la Porsche 996 :

Porsche 996 Carrera : La version de base de la 996 était équipée d’un moteur à 6 cylindres à plat de 3,4 litres, produisant environ 296 chevaux. Le 0 à 100 km/h est abattu en environ 5.5 secondes.
Porsche 996 Carrera 4 : La variante Carrera 4 de la Porsche 996 était équipée du même moteur que la Carrera de base, mais avec un système de traction intégrale. Cela offrait une meilleure adhérence et une stabilité accrue, surtout dans des conditions de conduite difficiles telles que la pluie ou la neige.
Porsche 996 Carrera S :
La Carrera S était une version plus performante de la 996, équipée d’un moteur à 6 cylindres à plat de 3,6 litres, produisant environ 320 chevaux.
Porsche 996 Turbo :
La 996 Turbo était la version haut de gamme de la gamme 996, équipée d’un moteur turbocompressé à 6 cylindres à plat de 3,6 litres, produisant environ 415 chevaux. 0 à 100 km/h : ~ 4.1 secondes.
Porsche 996 GT2 :
La Porsche 996 GT2 était la version ultra-sportive et hautement performante de la gamme 996, destinée aux amateurs de sensations fortes sur piste. Elle était propulsée par un moteur à 6 cylindres à plat turbocompressé de 3,6 litres, produisant une puissance impressionnante d’environ 462 chevaux. Conçue pour les pilotes expérimentés, la 996 GT2 se distinguait par son agilité, sa réactivité et son caractère de conduite brut, en faisant l’une des voitures les plus redoutables sur piste de sa génération. 

Porsche 996 GT3 : La Porsche 996 GT3 était une version axée sur la piste de la 996, équipée d’un moteur atmosphérique à 6 cylindres à plat de 3,6 litres, produisant environ 360 chevaux.

Différences notables entre la Porsche 996 et la 993 (modèle précédant)

La transition de la Porsche 993 à la Porsche 996 a marqué un tournant significatif dans l’histoire de la 911, avec plusieurs différences notables entre les deux modèles :

Design extérieur : La Porsche 996 a introduit un design plus moderne et aérodynamique par rapport à la 993. Les phares avant étaient l’un des changements les plus remarquables, marquant un départ audacieux par rapport au design classique des phares ronds de la 993.
Châssis et suspension : La Porsche 996 a été la première 911 à être construite sur une plate-forme entièrement nouvelle, avec un châssis et une suspension révisés pour améliorer la tenue de route, la maniabilité et le confort de conduite. Cette évolution a permis à la 996 d’offrir une conduite plus stable et plus dynamique que la 993.
Motorisation : La Porsche 996 a introduit un moteur refroidi par eau pour la première fois dans la lignée des 911, ce qui a permis d’augmenter les performances, la puissance et l’efficacité du moteur par rapport à la 993. Cependant, certains puristes ont critiqué ce changement, considérant le refroidissement par air comme une caractéristique emblématique de la 911.
Technologie : La Porsche 996 était plus avancée sur le plan technologique que la 993, avec des fonctionnalités modernes telles que la navigation GPS, le système audio haut de gamme et des options de confort améliorées. Ces ajouts ont contribué à renforcer le caractère polyvalent et luxueux de la 996 par rapport à la 993.

En résumé, la transition de la 993 à la 996 a apporté des changements significatifs en termes de design, de technologie et de performances, marquant une nouvelle ère dans l’évolution de la 911.

Arrière de Porsche 996 Grise tunée Ruf

La Porsche 996 GT2, plus puissance que la GT3

La 996 GT2 est un modèle hautement performant et exclusif, conçu pour offrir des performances de pointe sur piste et sur route. Voici quelques-unes de ses caractéristiques clés et performances remarquables :

La Porsche 996 GT2 est équipée d’un moteur turbocompressé à 6 cylindres à plat de 3,6 litres, produisant une puissance impressionnante de 462 chevaux.

La 996 GT2 peut passer de 0 à 100 km/h en environ 4,1 secondes, ce qui en fait l’une des voitures les plus rapides de son époque.

La 996 GT2 est dotée d’un design aérodynamique agressif, avec des éléments de carrosserie spécialement conçus pour maximiser la stabilité à haute vitesse et l’adhérence au sol. Son aileron distinctif contribuent à son apparence distinctive et à ses performances améliorées sur piste.

Porsche 996 GT2 grise

Alors, la critique de la 996 est justifiée ou pas ?

La critique de la Porsche 996 est subjective et dépend en grande partie des préférences et des attentes de chacun !

Certains considèrent que les changements apportés à la 996, tels que son design et son système de refroidissement par eau, ont altéré l’essence de la lignée des 911, justifiant ainsi leurs critiques.
D’autres apprécient la 996 pour ses performances exceptionnelles, son confort et sa polyvalence, et estiment que la critique est exagérée.

Testez-là… Et vous verrez !

Porsche 996 Carrera 4S grise arrière

Mécaniquement, c'est fiable une 996 ?

La fiabilité mécanique de la 996 a été sujette à débat.

Bien que de nombreux propriétaires aient profité de leur 996 sans rencontrer de problèmes majeurs, certains ont signalé des soucis, en particulier liés au roulement IMS (Intermediate Shaft Bearing).

Lorsque le roulement intermédiaire (IMS) échoue, cela peut entraîner une perte de lubrification du vilebrequin, ce qui peut provoquer une surchauffe et une usure prématurée des composants du moteur. Dans les cas les plus graves, un IMS défaillant peut causer des dommages irréparables au moteur, nécessitant un remplacement complet.
Un IMS défaillant peut entraîner des problèmes de synchronisation du moteur, ce qui peut se traduire par une perte de puissance et des performances réduites de la voiture.
La réparation d’un roulement IMS défaillant peut être coûteuse, car cela nécessite souvent le démontage complet du moteur pour accéder au roulement intermédiaire. Les frais de main-d’œuvre et de pièces peuvent s’accumuler rapidement.

Il est donc essentiel de surveiller régulièrement l’état du roulement IMS et de prendre des mesures préventives pour éviter toute défaillance potentielle. 

Il est important de noter que tous les modèles ne sont pas affectés par ce problème, et de nombreuses 996 ont parcouru des kilomètres sans rencontrer de problèmes majeurs.

Avec un entretien régulier et une attention aux éventuelles préoccupations mécaniques, la 996 peut offrir une expérience de conduite fiable pour ses propriétaires.

Intérieur de Porsche 996

FAQ sur la Porsche 996

La 996 était disponible avec plusieurs motorisations, notamment des six cylindres à plat de 3.4 – 3.6 litres.

Design emblématique, performances exceptionnelles, maniabilité précise, confort sur route, héritage de course et technologie de pointe.

À sa sortie, la 996 était en concurrence avec des voitures de sport haut de gamme telles que la Ferrari 360 Modena, la Chevrolet Corvette C5, la Dodge Viper, la BMW M3 et la Nissan 350Z.

En général, elle peut varier entre 10 et 15 litres aux 100 kilomètres en utilisation mixte.

La fiabilité de la Porsche 996 varie en fonction de plusieurs facteurs, notamment l’entretien régulier, l’historique d’entretien et l’utilisation du véhicule. Beaucoup de propriétaires ont fait face à des problèmes tels que le roulement intermédiaire (IMS), mais hormis ce souci, de nombreuses 996 ont parcouru des kilomètres sans rencontrer de problèmes majeurs.

On peut trouver des Porsche 996 en bon état à partir de 26 000€ pour des Carrera, avec des prix avoisinant les 100 000€ en versions GT2 et GT3

Oui, la 996 offre des sensations de conduite dynamiques et exaltantes dignes de la réputation de la marque. Avec son moteur boxer caractéristique, sa maniabilité précise et son héritage de course, la 996 procure une expérience de conduite captivante et inoubliable.

Vous aimerez aussi

DÉLÉGUER LA VENTE DE SON VÉHICULE AVEC VENTE AUTO PRESTIGE, C'EST

100%

Sécurisé & Encadré légalement

20%

Plus élevé qu'une reprise

14j

En moyenne pour vendre votre voiture

Vente Auto Prestige Avis

91% de Satisfaction client : Avec Vente Auto Prestige, choisissez un service rapide, professionnel, et sécurisé.

Alexis F.
Alexis F.
Lire plus
Très bon service pour une M4, le concessionnaire a tout géré du début à la fin (nettoyage, visites, paiement)
David B.
David B.
Lire plus
Le concessionnaire m'a trouvé un acheteur sérieux en moins d'1 mois.
Dimitri S.
Dimitri S.
Lire plus
Relation avec le vendeur très pro et vraiment spécialisé haut de gamme (pas comme d'autres services)
Idriss M.
Idriss M.
Lire plus
Vente de ma Classe C 2012 sans souci, bon accompagnement par le professionnel.
Igor M.
Igor M.
Lire plus
J'ai pu vendre ma Golf sans devoir gérer les visites, les curieux ou personnes qui veulent négocier à outrance, qui n'ont pas les fonds... Un vrai gain de temps.