Porsche 924 : La moins chère des Porsche ?

Table des matières

Arrière de Porsche 924 coupé rouge

Genèse de la Porsche 924

La Porsche 924, lancée en 1976, marque une période charnière dans l’histoire de Porsche.

Contrairement à ses prédécesseurs (les 911), la 924 représente un tournant stratégique et technique pour le constructeur allemand, qui décide de s’aventurer dans des territoires inconnus en termes de conception et de marché.

Contexte du développement
Au début des années 1970, Porsche est à la recherche de nouveaux marchés pour diversifier sa gamme et attirer une clientèle plus large. Les modèles phares comme la 911 sont populaires, mais la marque souhaite proposer une voiture plus accessible et moderne pour séduire les jeunes acheteurs. C’est dans ce contexte que naît l’idée de la Porsche 924, conçue initialement pour être une voiture de sport entrée de gamme.

L’histoire de la Porsche 924 commence en collaboration avec Volkswagen (ça vous rappelle quelque chose ? Oui ! La 914 !). En effet, le projet est initialement développé sous le code EA 425, un partenariat où Volkswagen devait produire une voiture de sport avec l’aide de l’expertise de Porsche. Cependant, des bouleversements au sein de Volkswagen font que le projet est abandonné par la firme de Wolfsburg. Porsche décide alors de reprendre le projet pour en faire son propre modèle, réadaptant certaines spécificités techniques pour correspondre à ses standards de qualité.

La sortie sur le marché
En 1976, la Porsche 924 fait ses débuts et rencontre un accueil mitigé mais curieux. Les puristes de la marque sont initialement sceptiques, notamment en raison de son moteur d’origine Audi et de sa conception moins radicale. Cependant, le public plus large et les nouveaux acheteurs sont séduits par son prix plus abordable, ses lignes modernes et ses performances équilibrées.

Le design extérieur de la 924, avec ses phares escamotables et ses lignes épurées, reflète une esthétique moderne pour l’époque. L’intérieur, bien que plus spartiate comparé aux standards luxueux de la 911, est fonctionnel et bien pensé, offrant confort et praticité.

Impact sur l’avenir de Porsche
La Porsche 924 ne se contente pas de marquer l’entrée de Porsche dans un segment de marché plus accessible, elle pave également la voie pour des modèles futurs comme la 944 et la 968, qui bénéficient et améliorent les concepts introduits par la 924. Cette voiture joue un rôle crucial dans la stabilisation financière de Porsche durant une période de transition et contribue à l’élargissement de la base de clients de la marque.

La 924 Coupé le témoignage d’une époque où Porsche prend des risques calculés pour évoluer et s’adapter aux nouvelles exigences du marché automobile mondial.

Porsche 944 grise avant

Motorisations des Porsche 924

Une approche technique novatrice
La Porsche 924 est révolutionnaire pour plusieurs raisons. C’est la première Porsche de série à adopter un moteur à refroidissement à eau, une différence majeure par rapport aux moteurs à refroidissement par air des modèles précédents comme la 911. Ce moteur, un 4 cylindres en ligne de 2,0 litres, est monté à l’avant, une autre première pour Porsche, qui est plus habitué aux configurations à moteur arrière ou central.

Cette configuration avant-garde permet une meilleure répartition du poids, avec le moteur à l’avant et la transmission à l’arrière (transaxle), offrant ainsi un équilibre et une maniabilité supérieure.

Le châssis est également plus moderne, utilisant des éléments empruntés à Volkswagen pour réduire les coûts tout en assurant des performances dignes de Porsche.

Chaque version de moteur proposé visait à offrir un équilibre entre performance, efficacité et coût, rendant la 924 attrayante pour une clientèle diversifiée.

Le moteur d’origine : un 2,0 litres
Lors de son lancement en 1976, la Porsche 924 était équipée d’un moteur 4 cylindres en ligne de 2,0 litres, conçu à l’origine par Audi. Ce moteur à injection délivrait environ 125 chevaux (92 kW) à 5800 tr/min, ce qui permettait à la voiture d’atteindre une vitesse maximale de 200 km/h et de réaliser le 0 à 100 km/h en environ 9 secondes. Bien que ce moteur ne soit pas aussi puissant que les moteurs 6 cylindres des 911, il offrait une combinaison d’efficacité et de performance acceptable pour une voiture de sport de niveau d’entrée.

Porsche 924 Turbo (931)
En 1978, pour répondre aux critiques concernant le manque de puissance de la version de base, Porsche a introduit la 924 Turbo, également connue sous le code de châssis 931. Ce modèle était équipé d’un turbocompresseur qui augmentait la puissance à 170 chevaux (125 kW) à 5500 tr/min. Le 0 à 100 km/h était réduit à environ 7 secondes, et la vitesse maximale était portée à 225 km/h. Ce moteur a permis à la 924 Turbo de rivaliser plus efficacement avec les autres voitures de sport de l’époque.

Porsche 924 Carrera GT
En 1980, Porsche a lancé une version encore plus performante de la 924 : la 924 Carrera GT. Équipée d’un moteur turbocompressé de 2,0 litres modifié, cette variante développait 210 chevaux (154 kW). Le 0 à 100 km/h était atteint en 6,5 secondes, avec une vitesse maximale de 240 km/h. Ce modèle était destiné aux clients recherchant des performances exceptionnelles sur la route.

Porsche 924S
Vers la fin de la production de la 924, en 1986, Porsche a introduit la 924S. Cette version utilisait un moteur quatre cylindres en ligne de 2,5 litres emprunté à la 944. Ce moteur produisait 150 chevaux (110 kW) à 5900 tr/min, améliorant les performances globales tout en maintenant une consommation de carburant raisonnable. Le 0 à 100 km/h était réalisé en 8 secondes, et la vitesse maximale atteignait 215 km/h. La 924S offrait un compromis intéressant entre puissance et coût, étant plus abordable que la 944 tout en offrant des performances comparables.

Porsche 944 trois quart arriere avec covering Apple Rallye dans un rassemblement auto

Rien à voir avec une 911

La 911, avec son moteur à 6 cylindres à plat refroidi par air, offre une expérience de conduite unique avec un centre de gravité bas et une maniabilité précise. La 924, quant à elle, utilise un moteur 4 cylindres refroidi par à eau monté à l’avant, avec une transmission transaxle à l’arrière, permettant une répartition du poids presque parfaite (48% avant, 52% arrière).

La 924 a été conçue pour être plus accessible en termes de coût et de facilité d’entretien. Tandis que la 911 est souvent perçue comme une voiture de sport pour puristes, la 924 visait un public plus large, incluant les jeunes professionnels et les amateurs de voitures de sport cherchant une option plus économique.

Porsche Carrera 930 verte de coté

Impression de déjà vu ? Avec la 944 ? C'est normal.

La Porsche 944, introduite en 1982, est souvent perçue comme une évolution de la 924. Bien que ces deux modèles partagent de nombreuses similitudes, il existe des différences clés qui les distinguent. La 944 a été conçue pour être une version améliorée et plus performante de la 924, capitalisant sur les points forts de sa grande soeur tout en apportant des améliorations notables.

Pourquoi la Porsche 924 est si différente ?

La Porsche 924 se distingue nettement des autres modèles de la marque pour plusieurs raisons. Sa conception, ses choix techniques et son positionnement sur le marché en font un modèle unique dans l’histoire de Porsche.

Collaboration avec Volkswagen
Contrairement aux autres modèles emblématiques de Porsche, la 924 a été développée en partenariat avec Volkswagen. Cette collaboration a influencé de nombreux aspects de la voiture, notamment l’utilisation de composants Volkswagen et Audi, ce qui a permis de réduire les coûts de production. Cette approche était un changement radical par rapport aux méthodes de conception exclusives utilisées pour les modèles comme la 911.

Configuration à moteur avant
L’une des différences les plus notables de la Porsche 924 est sa configuration à moteur avant. Cette configuration était une innovation pour Porsche et visait à améliorer la stabilité et la conduite de la voiture.

Moteur à refroidissement à eau
La 924 est également la première Porsche de série à être équipée d’un moteur à refroidissement liquide. Les modèles précédents, comme la 911, utilisaient des moteurs à refroidissement par air. Le passage à un moteur à refroidissement à eau permettait non seulement d’améliorer l’efficacité thermique, mais aussi de répondre aux normes d’émissions et de bruit de plus en plus strictes.

Positionnement sur le marché
Porsche a conçu la 924 pour attirer une clientèle plus large et plus jeune, en proposant un modèle plus abordable que la 911. Cette stratégie de positionnement sur le marché était différente de la politique habituelle de Porsche, qui se concentrait sur des voitures de sport haut de gamme.

Design et ergonomie
Le design de la Porsche 924, avec ses lignes épurées, ses phares escamotables et son profil aérodynamique, se démarquait également des autres modèles de la marque. L’intérieur de la 924, bien que plus simple que celui des modèles haut de gamme.

Performance et efficacité
La Porsche 924, malgré son positionnement comme modèle d’entrée de gamme, n’a pas sacrifié les performances. Avec ses différentes motorisations, elle offrait une conduite dynamique et une maniabilité supérieure, caractéristiques essentielles des voitures Porsche. Les versions Turbo et Carrera GT, en particulier, ont montré que la 924 pouvait rivaliser avec les voitures de sport plus coûteuses en termes de performances.

Ces différences ont permis à la 924 de jouer un rôle crucial dans l’histoire de Porsche, en élargissant la gamme de la marque et en ouvrant de nouvelles perspectives de marché. La 924 reste un modèle emblématique qui a marqué un tournant dans la philosophie de conception et de marketing de Porsche.

Porsche 924 Turbo

Ressemblances entre la Porsche 924 Coupé et Porsche 944

La Porsche 924 Coupé et la Porsche 944 partagent une base commune qui les rend très similaires à bien des égards.

Toutes deux ont été développées pour offrir une alternative plus abordable à la légendaire 911, avec une configuration à moteur avant et une transmission transaxle à l’arrière, assurant une répartition équilibrée du poids.

Leur design extérieur est également assez proche, avec des lignes épurées et une silhouette aérodynamique qui reflète le style des années 80.

Porsche 924 coupé rouge

Comment distinguer une Porsche 924 d'une Porsche 944 ?

Bien que la Porsche 924 et la Porsche 944 puissent sembler presque identiques à première vue, plusieurs détails permettent de les distinguer.

Extérieurement, la 944 reprend le design général de la 924 mais avec des ailes élargies, des pare-chocs redessinés et une posture plus agressive. Sous le capot, la 944 est équipée d’un moteur 4 cylindres en ligne de 2,5 litres, dérivé du moteur V8 de la 928, offrant une puissance et une performance accrues par rapport au moteur 2,0 litres de la 924.

La 944 intègre également des améliorations en matière de suspension et de freinage, offrant une conduite plus réactive et une meilleure tenue de route. À l’intérieur, la 944 propose des équipements plus modernes et un niveau de finition supérieur.

Vieille Mazda RX 7 Blanche dans la nature coucher de soleil

Comment les Porschistes ont accueilli la Porsche 924 Coupé ?

À sa sortie, la Porsche 924 a suscité des réactions mitigées parmi les passionnés de la marque et les critiques automobiles. Pour de nombreux puristes de Porsche, la 924 représentait une rupture radicale avec la tradition de la marque, en raison de sa collaboration avec Volkswagen et de son moteur avant refroidi à eau.

Cependant, la 924 a rapidement gagné en popularité auprès d’un public plus large. Les conducteurs ont apprécié sa maniabilité équilibrée, son design élégant et son prix plus abordable par rapport à la 911. Les critiques ont salué la 924 pour sa stabilité sur la route, son confort de conduite et sa capacité à offrir une expérience de voiture de sport authentique sans les coûts élevés associés aux modèles haut de gamme.

En termes de ventes, la 924 a réussi à attirer de nombreux nouveaux clients vers la marque Porsche, élargissant ainsi sa base de fans. Le modèle a également jeté les bases de la future gamme de voitures de sport à moteur avant de Porsche, y compris la 944 et la 968, démontrant que Porsche pouvait réussir en diversifiant son portefeuille de produits.

Porsche 924 rouge

Concurrentes de la Porsche 924 coupé

Lors de son lancement, la Porsche 924 a fait face à une concurrence féroce de la part de plusieurs autres constructeurs de voitures de sport qui proposaient des modèles similaires en termes de prix et de performances. Voici quelques-unes des principales concurrentes de la 924 :

– Datsun 280ZX : La Datsun (Nissan) 280ZX, avec son moteur 6 cylindres en ligne de 2,8 litres, offrait une performance similaire à celle de la 924 tout en proposant un confort et des équipements modernes. La 280ZX était particulièrement appréciée pour sa fiabilité et son design distinctif.

– Mazda RX-7 : Avec son moteur rotatif unique, la Mazda RX-7 offrait une expérience de conduite très différente. Léger et agile, le RX-7 était connu pour sa maniabilité.

– Alfa Romeo GTV : L’Alfa Romeo GTV, avec son design italien distinctif et son moteur 4 cylindres à double arbre à cames en tête, offrait une alternative séduisante à la 924. Un vrai charme à l’italienne.

– BMW 320i E21 : La BMW 320i, bien que plus orientée vers le luxe, offrait une performance décente avec son moteur 4 cylindres et sa construction solide. Elle était souvent comparée à la 924 en termes de qualité de conduite et de finition intérieure.

– Lotus Esprit S1 : Bien que plus exotique, la Lotus Esprit S1, avec son moteur central et son design futuriste, représentait une concurrence sérieuse en termes de performances pures. La Esprit était prisée pour son agilité et sa vitesse, même si bien moins pratique pour une utilisation quotidienne par rapport à la 924.

Porsche 944 grise avant

FAQ sur la Porsche 924 Coupé

La Porsche 924 se distingue par ses caractéristiques qui ont marqué un tournant dans l’histoire de Porsche. Voici les principales :

– Moteur : 2.0 litres 4 cylindres en ligne pour les premières versions, offrant environ 125 chevaux.

– Transmission : Disponible en boîte manuelle à 4 ou 5 vitesses, ainsi qu’en boîte automatique à 3 vitesses.

– Performances : Vitesse maximale autour de 200 km/h, avec une accélération de 0 à 100 km/h en environ 9,5 secondes.

– Poids : Environ 1 080 kg, ce qui contribue à une bonne maniabilité.

– Design : Carrosserie épurée et aérodynamique, avec une silhouette distinctive des années 70 et 80.

– Intérieur : Habitacle ergonomique et confortable, avec des sièges sport et des équipements de base bien conçus.

Bien que la Porsche 944 et la Porsche 924 partagent une base commune, plusieurs différences les distinguent :

– Design : La 944 a des ailes plus larges et un capot plus bombé. Les pare-chocs et les feux arrière de la 944 sont également plus larges et plus modernisés.

– Moteur : La 944 est équipée d’un moteur plus puissant, un 2.5 litres 4 cylindres produisant environ 163 chevaux, contre les 125 chevaux de la 924.

– Performances : La 944 offre de meilleures performances globales avec une vitesse maximale plus élevée et une meilleure accélération.

– Suspension et Freins : La 944 bénéficie d’améliorations en termes de suspension et de freins, offrant une conduite plus sportive et une meilleure tenue de route.

– Intérieur : L’intérieur de la 944 a été amélioré avec des matériaux de meilleure qualité et un tableau de bord plus moderne.

Au total, environ 150 000 exemplaires de la Porsche 924 ont été produits entre 1976 et 1988. Ce chiffre inclut toutes les variantes, y compris la 924 Turbo et la 924 Carrera GT.

Malgré ses qualités, la Porsche 924 Coupé présente quelques points faibles :

– Puissance limitée : Les premières versions manquent de puissance comparées à ses concurrentes.

– Niveau sonore : Le bruit du moteur peut être assez intrusif dans l’habitacle.

– Suspension : La suspension peut sembler dure sur les routes accidentées, affectant le confort de conduite.

Les problèmes récurrents sur la Porsche 924 tiennent sur les doigts de la main.

– Rouille : Surtout dans les zones mal protégées comme les bas de caisse et les passages de roues.

– Problèmes électriques : Les connexions électriques et les relais peuvent être sujets à des pannes.

– Fuites d’huile : Notamment au niveau du joint de culasse et des joints de carter.

– Usure des pièces de suspension : Les silentblocs et les amortisseurs peuvent s’user prématurément.

La consommation moyenne de la Porsche 924 Coupé se situe autour de 10 à 12 litres aux 100 kilomètres. Cette consommation peut varier en fonction du style de conduite et des conditions routières.

Les prix de vente actuels de la Porsche 924 varient considérablement en fonction de l’état, du kilométrage et de l’année de production. En général, vous pouvez trouver des Porsche 924 en bon état pour des prix allant de 10 000 à 20 000 euros. Les versions rares comme la 924 Carrera GT peuvent atteindre des prix beaucoup plus élevés (entre 70 000€ et 150 000€).

La Porsche 924 Coupé peut être une bonne voiture pour la piste, surtout les versions Turbo et Carrera GT qui offrent plus de puissance et de performances. Il est quand même recommandé d’effectuer des modifications spécifiques pour améliorer la sécurité et les performances sur circuit, telles que l’ajout de freins de haute performance et une suspension adaptée.

Oui, la Porsche 924 Coupé peut être utilisée quotidiennement. Elle offre un bon confort de conduite et une fiabilité générale. Cependant, il faut être conscient de l’entretien régulier nécessaire et des coûts potentiels de réparation, surtout pour les modèles plus anciens.

La Porsche 924 Turbo, également connue sous le code 931, est équipée d’un moteur 2.0 litres turbo qui produit environ 170 chevaux. Cette version offre des performances nettement améliorées par rapport aux modèles standard, avec une vitesse maximale de 225 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en environ 7,5 secondes.

La Porsche 924 était disponible dans une variété de couleurs d’origine, incluant des teintes classiques comme le rouge Guards, le blanc Grand Prix, et le noir Scharz.

Vous aimerez aussi

DÉLÉGUER LA VENTE DE SON VÉHICULE AVEC VENTE AUTO PRESTIGE, C'EST

100%

Sécurisé & Encadré légalement

20%

Plus élevé qu'une reprise

14j

En moyenne pour vendre votre voiture

Vente Auto Prestige Avis

91% de Satisfaction client : Avec Vente Auto Prestige, choisissez un service rapide, professionnel, et sécurisé.

Alexis F.
Alexis F.
Lire plus
Très bon service pour une M4, le concessionnaire a tout géré du début à la fin (nettoyage, visites, paiement)
Ludovic B.
Ludovic B.
Lire plus
J'ai vendu hier même mon Toy avec Vente Auto Prestige et je ne pourrais pas être plus satisfait de mon expérience. Service client exceptionnel et transaction rapide. Allez y les yeux fermés
David B.
David B.
Lire plus
Le concessionnaire m'a trouvé un acheteur sérieux en moins d'1 mois.
Lydia M.
Lydia M.
Lire plus
Ils ont surpassé mes attentes, à la base je voulais juste vendre mon véhicule, au final ils avaient même celui de remplacement ! Je connaissais pas le concept mais c'est vraiment pratique.
Tarik A.
Tarik A.
Lire plus
J'ai pu vendre ma Twingo en moins de 2 semaine, service très pratique, efficace, je recommande.
Dimitri S.
Dimitri S.
Lire plus
Relation avec le vendeur très pro et vraiment spécialisé haut de gamme (pas comme d'autres services)
Idriss M.
Idriss M.
Lire plus
Vente de ma Classe C 2012 sans souci, bon accompagnement par le professionnel.
Alex P.
Alex P.
Lire plus
Service pro et efficace, responsable d'agence sympathique
Igor M.
Igor M.
Lire plus
J'ai pu vendre ma Golf sans devoir gérer les visites, les curieux ou personnes qui veulent négocier à outrance, qui n'ont pas les fonds... Un vrai gain de temps.
Mike V.
Mike V.
Lire plus
Vente de ma voiture grâce à Thomas, merci pour la réactivité de l'équipe.